Les prévisions sous Microsoft Excel

Vous avez probablement entendu parler de l’intelligence artificielle et de l’auto-apprentissage des ordinateurs (et des téléphones). Mais savez-vous qu’Excel est capable de faire des prédictions ?

Sans entrer dans des considérations philosopho-ésotéro-occultes, voici comment s’y prendre.

Définition

Loin de moi l’idée de faire un cours magistral (et j’en suis bien incapable), voici quelques petites notions pour remettre les choses dans leurs contextes. Ce que l’on nomme « l’auto-apprentissage » des machines est initialement statistique. Les plus anglophones nomment cela le machine learning.

Cela se découpe en deux phase : la phase d’apprentissage et la phase de mise en production. C’est dans cette seconde phase que la machine « vit sa vie » toute seule. On pourrait faire l’analogie avec les humains : la phase d’apprentissage étant l’enfance et la phase de production étant l’âge adulte.

Excel

Prenons un exemple simple et concret : un vendeur d’articles de piscine (et oui, l’été approchant, mon esprit s’évade…).

Le gérant de la boutique collecte la volume de vente par mois depuis plusieurs années dans un tableau Excel. Maintenant, il souhaiterait connaitre les prévisions sur les mois à venir.

On a donc une table avec les données de janvier 2016 à juin 2019 :

Les prévisions sous Excel
Et on souhaite la prévision jusqu’en septembre 2022 :
Les prévisions sous Excel

Veillez à bien mettre une date dans la première colonne. Pour les formats de cellule c’est ici : Tuto Excel – Les formats de cellules

Dans l’onglet « données » du ruban d’Excel, vous avez une commande nommées « Feuille de prévision » :

Les prévisions sous Excel

En cliquant dessus, vous obtenez l’écran suivant :

Les prévisions sous Excel

Dans les options, on découvre plusieurs paramètres sur lesquels vous pouvez jouer :

Les prévisions sous Excel

En cliquant sur « Créer », vous obtenez une nouvelle feuille avec des données et un beau graphique.

Mais que s’est-il passé ?

Les prévisions sous Excel

En descendant dans le tableau, on voit qu’Excel a mis des formules de calculs de prévisions :

Les prévisions sous Excel

L’avantage de cet outil est que les données d’origine n’ont pas été modifiées. Excel en a fait une copie.

Et là, on utilise les statistiques pour « prédire », non pas l’avenir madame Irma, mais le potentiel volume de ventes !

Idée

Dans la dernière version d’Excel, il existe un nouveau bouton nommé « Idées » :

Les prévisions sous Excel

Vous obtenez cela :

Les prévisions sous Excel

Cet outil vous propose des représentations liées à vos données ! 

Il va même faire de l’analyse statistique :

Les prévisions sous Excel

Si l’une des propositions vous convient, il suffit de cliquer sur « Insérer ». Vous pouvez également indiquer à Excel si cela est pertinent ou non en cliquant sur « Est-ce utile ? »

Résumé

Dans notre micro-exemple d’auto-apprentissage, il est donc recommandé d’user et d’abuser de ces petites fonctions. Et peut-être que la machine peut détecter quelque chose que vous n’auriez pas vu.

A moins que la vérité soit ailleurs…