Power BI, Power Query, Power Pivot, Power View …. Vous avez peut être du mal à vous y retrouver dans tous ces outils ! Mais ne vous en faites pas, Paulo est là pour tout vous expliquer.

Distinction entre les différents outils de Power BI pour Excel

J’ai récemment publié un premier article présentant grossièrement les 4 outils présents dans Power BI pour Excel. L’idée générale peut être résumée avec l’image suivante :

Accéder à Power Pivot

Pour pouvoir utiliser Power Pivot, il vous faut une version Excel 2010 ou plus. Vous disposez alors d’un nouveau ruban directement dans Excel :

Power Pivot, « le meilleur complément d’Excel depuis 20 ans »

Et c’est pas moi qui le dit, c’est Mr Excel (de MrExcel.com) lui-même ! Les nouvelles possibilités offertes grâce à Power Pivot sont incroyables et sans limites :

  • nombre illimité de données (>1 Million), sans impact sur la performance
  • création de relations entre les tables (finit la RECHERCHEV !)
  • plus de 100 nouvelles fonctions
  • résolution de problèmes complexes…

Et tout cela dans l’environnement Excel que vous connaissez tous !

Le coeur de la suite Power BI

Power Pivot se concentre sur la gestion du modèle de données. Alors que Power Query vous permet de vous connecter à vos données, c’est bien avec Power Pivot que vous allez pouvoir :

  • organiser les relations entre les tables de données
  • écrire des formules de calcul (simple ou… très complexe)
  • définir vos besoins en terme de KPIs, visualisation, analyse…

 

L’approche la plus efficace et la moins couteuse pour votre BI

L’Informatique Décisionnelle (ou Business Intelligence) prend de plus en plus de place dans nos entreprises. Elle devient l’outil sur lequel le décisionnaire se repose pour prendre LA bonne décision. Et cela n’a rien de magique ! La BI apporte simplement à l’humain les données et corrélations nécessaires à sa réflexion.

Cependant, obtenir un outil de BI performant peut être couteux et difficile à maintenir… Mais c’est sans compter sur Power BI pour Excel ! Vous pouvez dès aujourd’hui construire vos propres outils BI avec :

  • un investissement logiciel nul (vous avez déjà Excel et Power Pivot !)
  • une interface connue, dans Excel
  • une utilisation simple et de très nombreuses ressources accessibles.

Une fois votre outil en place, ce seront des heures de manipulation de données manuelles sauvées, pour vous permettre de vous focaliser sur l’essentiel. Après tout, c’est la raison pour laquelle vous utilisez un ordinateur non ?