Un tapis roulant plus rapide que le métro ?

métro

Marcher sur un tapis roulant entre deux stations de métro pourrait être plus rapide que d’attendre la prochaine rame… C’est en tout cas la conclusion d’un cabinet d’architectes britanniques, qui a réfléchi aux moyens d’améliorer le trafic des passagers sur la fameuse « Circle Line », la boucle centrale du métro londonien.

Le métro de Londres, appelé le « tube » par les Britanniques, pourrait-il être remplacé par un tapis roulant ? L’idée n’est pas si saugrenue… Le très réputé cabinet d’architecture britannique NBBJ a proposé ce projet dans le cadre d’un atelier d’innovation et de réflexion, sur le thème : « Comment améliorer la vie quotidienne des Londoniens ? ».

métro

Les architectes urbanistes se sont intéressés à la fameuse « Inner Circle Line », représentée en jaune sur les cartes du métro. Longue de plus de 23 kilomètres, elle compte 27 stations et forme une boucle intérieure sur la rive nord de la Tamise, dans le centre de Londres.

Pour éviter les temps d’attente entre deux rames et fluidifier le trafic aux heures d’affluence, NBBJ a eu une idée toute simple : faire marcher les usagers ! Le cabinet d’architectes a imaginé de remplacer les rames du métro par un immense « travelator » : un trottoir roulant à trois voies et trois vitesses (lente, normale et rapide).

Entre deux stations, il avancerait à 9 km/h, 14 km/h et 19 km/h. Sur les tronçons devant les quais, chaque tapis roulant ralentirait (5 km/h, 9 km/h et 14 km/h), afin que les voyageurs puissent passer d’une voie à l’autre, en faisant simplement un pas de côté, et ainsi « descendre » du travelator en toute sécurité…

métro

(Illustration : NBBJ)
Pour l’instant, seulement huit trains peuvent circuler en même temps sur la Circle Line intérieure, avec une vitesse de pointe de 32 km à l’heure… Il faut en théorie environ une heure en métro pour faire le tour complet. Avec plus de 300 000 passagers par jour (environ 114 millions par an), c’est l’une des lignes les plus congestionnées de Londres. Les retards y sont fréquents, exaspérant les passagers, quand la foule s’agglutine sur les quais…

métro

(Photo : archives Reuters)
NBBJ a fait ses calculs. Avec ce travelator, on gagnerait de précieuses minutes sur tous les trajets, puisqu’il n’y aurait pas d’arrêt systématique aux stations. Le trottoir roulant à trois voies permettrait aussi de transporter plus de monde : jusqu’à 55 000 personnes pourraient l’emprunter en même temps… Solution d’avenir ou douce utopie ?

métro

(Illustration : NBBJ)